En bref !

BENVENGUDO ! Prochainement : A.G. de l'association - Messe des Santonniers et Inauguration de la Foire aux Santons d'Aix - Soirée Calendale pour le Rotary Club Ventabren-La Baronne - Soirée Calendale à Saint-Mitre-les-Remparts - Veillée Calendale d'Aix - Bravade Calendale d'Aix - Pastorale Maurel d'Eguilles et d'Aix-en-Provence - Marche des Rois d'Aix. Les programmations sont susceptibles de changer ou d'être annulé en fonction des décrets préfectoraux liés à la crise sanitaire. Pour plus de renseignements : Menu Actualités et Agenda.

Actualités

Les Plantes de la Saint Jean

 

La tradition de la récolte des herbes pendant cette nuit magique, la plus courte de l’année, remonte à la nuit des temps. Jadis, on disait qu’il fallait les cueillir avant le lever du soleil.

 

On a dénombré près de 27 herbes dites de la Saint Jean. Presque toutes fleurissent en Juin et sont guérisseuses ; « Saint Jean brûle les mauvaises et donne les bonnes » est un dicton connu.

 

Les principales herbes sont : Le mille-pertuis, l’immortelle, l’orpin, le sedum et la feuille de noyer. On peut ajouter nos plantes aromatiques, mais aussi bien d’autres en donnant la primeur aux fleurs jaunes, comme le genêt, en hommage à la lumière.

 

L’Eau

 

En tout temps et en tous lieux, l’eau et le feu sont sources de vie. C’est ainsi que de différentes façons et selon les sites, l’eau était honorée en cette nuit du solstice d’été parce qu’elle avait, cette nuit-là, des vertus particulièrement bienfaisantes, l’énergie solaire étant à son maximum ; elle donnait le teint frais ou une meilleure vue, elle protégeait des maladies de la peau ou des maux de tête, elle soignait les plaies ou tout simplement, elle portait bonheur.

 

Les jeunes filles se roulaient dans l’herbe humide de rosée en Arles, on recueillait l’eau des 7 vagues successives pour la boire ou on se plongeait dans la mer à la Ciotat, des seringues d’eau parfumées ou des brocs sur les fenêtres inondaient les badauds à Marseille… Toutes ces coutumes sont aujourd’hui disparues.

 

À Aix-en-Provence, ville d’eau à laquelle la légende attribue mille fontaines, nous redonnons vie à nos traditions en les fleurissant de genêt dont la couleur rappelle la lumière ; celle du soleil, celle du feu.

 

De 1996 à 2017, le foyer était positionné juste à côté de la somptueuse fontaine de la Rotonde souvent décorée aux couleurs de la Provence. Ainsi étaient réunis nos deux symboles, l’Eau et le Feu.

Voici la Danse des Bâtons de la section du Folklore du Jeune Âge “Lei Drouloun de Toureluco” de l’association Lei Farandoulaire Sestian.
 
Un moyen de faire danser nos pichoun ensemble en cette période toujours incertaine !
 
Gramaci lei drouloun !
 

 

Les Quatre Thèmes

 

En Provence, nombreuses sont les traditions relatives au matin de la Saint Jean. Mais, ces coutumes qui se déroulaient avant le lever du soleil ont pratiquement disparu aujourd’hui. On peut distinguer quatre thèmes : l’eau, le feu, les herbes et le pain.

 

L’eau avait une grande importance à la Saint Jean, elle avait des propriétés curatives, thérapeutique et même magiques car elle éloignait le malheur. Les bergers conduisaient leurs troupeaux à travers les cours d’eau afin d’éloigner d’eux toutes maladies.

 

Les feux de la Saint Jean apparaissaient comme un exemple des plus typiques des survivances de paganisme et des rituels les plus universellement connus. On demandait au feu de la Saint Jean d’exaucer des vœux, des désirs mais également purifications, lutte contre les mauvais sorts, protection contre les maladies…

 

On a dénombré près de 27 herbes dites de la Saint Jean. Assemblées en bouquets, en couronnes ou en croix, elles sont le « porte-bonheur » par leurs vertus médicinales. Elles sont à conserver toute l’année et seront à brûler l’année suivante.

 

Nourriture partagée par un simple geste, le pain fait valoir l’aspect fraternel de la fête, on parle peu de la tradition du pain, ce qui tend à dire qu’elle est plus récente : le pain rompu en communauté prenait symbole.

 

Ainsi, toutes ces traditions sont au cœur de cette nuit unique, de cette flamme du Canigou, née du cœur de l’homme et du soleil.

 

La Flamme du Canigou

 

Et c’est la jolie histoire de la « Flamme du Canigou ». Née d’une flamme solaire en 1955, elle brûle toute l’année, conservée au Castillet de Perpignan par les Catalans, remise en juin aux Provençaux.

 

Chaque année, le 22 juin, on monte la flamme au sommet du Mont Canigou (2784 m.) pour la régénérer. Dès que le jour se lève les jeunes montagnards du Cercle Catalan descende la flamme du Canigou jusqu’au Castillet de Perpignan pour ensuite la transmettre et ainsi lui faire parcourir le pourtour de la Méditerranée. De Perpignan, le flamme part vers l’Espagne ainsi que vers l’Italie en passant par Monaco. Elle remonte aussi en Suisse et en Belgique. Depuis 1986, ce sont les coureurs à pied du Foyer Rural de Saint-Cannat qui l’amènent jusqu’à Saint-Cannat ou elle est transmise à tous les villes et villages qui la demandent. 

 

Bien sûr, de nombreux feux se font sans cette flamme initiale, mais il faut souhaiter que la « flamme du Canigou » soit la seule à allumer tous nos feux en signe d’amitié et de fraternité.

 

Lei Farandoulaire Sestian ont la joie de récupérer cette flamme depuis 1996 soit en Arles soit à Saint-Cannat selon les organisations de ces dernières années.

 

Depuis 1996, Lei Farandouaire Sestian ont toujours fait venir la flamme grâce à l’effort des coureurs du Speedy Club de Provence et les cyclistes du Cyclo Sport Pays d’Aix (autrefois UCL Luynes) jusqu’au cœur de la ville d’Aix-en-Provence.

 

Vaqui lou Folk Challenge ! Lei Farandoulaire Sestian

Publiée par François Berenguier sur Mardi 9 juin 2020

 

La Maintenance des Feux de la Saint Jean

 

La Maintenance a été créée pour développer, maintenir et perpétuer la survivance des feux de la Saint Jean en Provence ; de promouvoir l’esprit de fraternité entre Catalans et Provençaux dans le partage de la Flamme du Mont Canigou.

 

Depuis le sommet du Mont Canigou, la flamme, symbole de notre amitié avec les Catalans, est transmise à toutes les villes qui la demandent, de Perpignan à Vintimilles en Italie. Ainsi, rayonnant depuis ce mont mythique sur tout l’arc méditerranéen, cette flamme, symbole de paix et de lumière, allume au soir du 23 juin plus de 15 000 feux en signe d’amitié et de fraternité. 

 

4 moments forts de la Maintenance :

 

  • Assembléee générale de la Maintenance en Mars
  • Congrès des Feux de la Saint Jean en Mai
  • Recampado du Mont Ventoux-Bedoin en Juin
  • Feu de la Saint Jean le 23 Juin qui sera allumé à 22 heures.
  •  

Le Conseil de l’Ordre 

 

Le Conseil de l’Ordre ou « Ordre di Mantenaire Sant Janen », composé de 7 membres, dépend de la Maintenance Provençale et a pour fonction de veiller en toute autonomie au maintien des traditions de la Saint Jean, de ses feux, des coutumes qui s’y rattachent et à la « Flamo dos Canigou ».

 

Lou Fiò de sant Jan à-z-Ais-de-Prouvènço
23 de jun – Lei Farandoulaire Sestian

 

La coutume de célébrer le soliste d’été par un feu de joie remonte à la plus haute Antiquité. 

Chez nous, en Provence, la Saint Jean a un rayonnement différent parce que chargée de tout le passé de notre culture provençale. 

 

Autrefois, à Aix, un feu était allumé en haut de la montagne Sainte-Victoire.

 

Depuis 1996, l’association Lei Farandoulaire Sestian, membre de la Maintenance provençale des feux de la Saint Jean, a recréé cette fête à Aix-en-Provence.

 

À Aix-en-Provence, un concert de l’Harmonie Municipale et des animations provençales (musiques et chants) célèbre l’arrivée de la flamme tout droit venu du Mont Canigou en Catalogne. 

 

La flamme fera son arrivée grâce aux coureurs du Speedy Club et cyclistes du Cyclo Sport Pays d’Aix sur le Cours Mirabeau d’Aix-en-Provence et elle sera suivie par une descente aux flambeaux. 

 

Le soir, au cœur de la ville, aux Allées Provençales (autrefois Place de la Rotonde) se déroulera un grand spectacle donné par Lei Farandoulaire Sestian suivi par la bénédiction de la flamme par le Père Michel Desplanches, du message de la Saint Jean et de l’embrasement du feu par les autorités de la ville à 22h30 au son de la Coupo Santo.

 

Un grand Balèti animé par Oc’stanza permettra de faire danser à côté du feu petits et grands jusqu’au bout de la nuit. 

 

Comme il est de tradition, ont peut également déposer nos vœux dans un petit fagot de bois que l’on aura confectionné au stand de l’association et qui sera mis au feu le soir venu et ainsi naîtra la magie de la Saint Jean.