En bref !

BENVENGUDO ! Prochainement : Veillée Calendale de l'association - Animation Provençale de Noël pour le Rotary Club d'Aix - Bravade Calendale - Animation Provençale de Noël pour l'Hôpital Roger Duquesne - Pastorale Maurel d'Aix - Marche des Rois d'Aix. Pour plus de renseignements : Menu Actualités et Agenda.

Photos

La veillée Calendale reste le moment incontournable
des fêtes de Noël en Provence

  • Les fêtes de Noël prennent, en Provence, un caractère familial et social et se caractérisent par une veillée faite de récits, de chants, d’un souper à partager et de ces très appréciés treize desserts.
    Cette soirée fait partie de ces moments incontournables où les traditions sont de mise pour faire renaître l’esprit traditionnel et mystérieux de Noël.
  • Lei Farandoulaire Sestian vous proposent chaque année un Repas-Spectacle où des saynètes, contes et chants traditionnels de Noël provençaux vous feront revivre, le temps d’une soirée, les veillées d’antan.
    Un spectacle de danses et musiques vous permettra d’apprécier l’Art Provençal. Chaque année, un thème nouveau guide notre soirée.

Nos Tambourinaires – La cérémonie du Cacho-fio

Au programme :

Dressage de la table calendale, rituel du cacho-fiò, chants traditionnels de Noël (Saboly…),
repas traiteur avec intermèdes dansés et musicaux ainsi que des saynètes provençales,
présentation de la table des treize desserts, tombola et final en danses et musiques.

Danse des Cordelles – Nos jeunes danseurs – Drouloun distribuant les 13 desserts

.

Un peu d’explications :

    • Les 13 desserts aixois :

      Table des 13 desserts

      Ils sont au nombre de treize
      comme les personnages de la Cène
      (le Christ et ses 12 Apôtres) et peuvent varier
      selon les villes. A Aix, nous dégustons :
      • 1- le gibassié ou pompe à l’huile
      à base de fine fleur de farine, d’huile d’olive, d’eau de fleur d’oranger et de cassonnade.
      • 2- le nougat blanc aux noisettes,
      pignons, pistaches et surtout aux amandes.
      • 3- le nougat noir.
      • 4- les figues sèches (un des 4 mendiants).
      • 5- les amandes (un des 4 mendiants).
      • 6- les noix (un des 4 mendiants ).
      • 7- les raisins secs (un des 4 mendiants ).
      • 8- le melon de Noël (verdau).
      • 9- le raisin blanc (servant).
      • 10- les oranges (ou mandarines).
      • 11- les dattes.
      • 12- les calissons.
      • 13- la pâte de coing.

    • La table traditionnelle :
      La table est dressée sur 3 nappes blanches posées les unes sur les autres ; elle est ornée de 3 grosses bougies blanches, symboles de la Trinité et de l’Espérance, ainsi que de petits houx à boules rouges, quelquefois d’une rose de Jéricho et, dans trois écuelles, du blé de Ste Barbe, semé le 4 décembre.
      Au menu, 7 plats maigres en souvenir des 7 douleurs de la Vierge Marie, comprenant des légumes traditionnels : le chou fleur, le cardon, le céleri, l’artichaut, servis soit à l’huile d’olive pressée, soit en sauce blanche ou accompagnés d’une anchoïade. Tout repas maigre est composé de poisson, le plat traditionnel restant la morue séchée.
    • Le cacho-fiò :
      Cela consiste en l’allumage rituel de la bûche de Noël. « Cacho-fiò » signifie « Allumer le feu » ;
      on dit même « Bouta cacho-fiò », c’est-à-dire « bouter le feu à la bûche ».
      Celle-ci doit être traditionnellement de bois fruitier (poirier, cerisier, olivier ). La plupart du temps, la cérémonie a lieu devant la cheminée avant de se mettre à table. Le plus jeune et le plus vieux mettent le feu à la bûche que l’on arrose par 3 fois de vin cuit en entonnant :  » Que la bûche se réjouisse, demain sera le jour du pain, que tout bien entre ici, que les femmes enfantent, les chèvres chevrottent, les brebis agnellent, qu’il y ait beaucoup de blé et de farine, et de vin une pleine cuve « . Le rite du feu caché est destiné à laisser présager le feu neuf, le feu du premier soleil de l’année qui s’annonce.
      Avant la messe proprement dite, a lieu la veillée : c’est un instant de recueillement agrémenté de chants et de musique. Les Noëls y sont à l’honneur et repris en chœur avec plus d’élan qu’autour du cacho-fiò. Les gens qui ne comprennent pas le provençal les prennent pour des cantiques bien qu’ils ne soient pas toujours exempts de caractères profanes.

Les Fêtes de Noël en Provence :

  • Messe des Santonniers (Fin Novembre / Début Décembre – 1er Dimanche de l’Avent)
  • Sainte-Barbe (4 Décembre)
  • Bravade Calendale (Décembre)
  • Veillée Calendale (Décembre)
  • Messe de Minuit (24 décembre)
  • Pastorale (Janvier)
  • Marche des Rois (Janvier)

2 réponses à La veillée Calendale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *