En bref !
BENVENGUDO ! Prochainement : Veillée Calendale de l'association - Animation Provençale de Noël pour le Rotary Club d'Aix - Bravade Calendale - Animation Provençale de Noël pour l'Hôpital Roger Duquesne - Pastorale Maurel d'Aix - Marche des Rois d'Aix. Pour plus de renseignements : Menu Actualités et Agenda.
Photos

En ce dimanche 1er septembre notre groupe folklorique a pu participer à la traditionnelle « Bénédiction des Calissons » renommée  cette année « Grande Fête des Calissons ».

Il faut préciser que Lei Farandoulaire Sestian sont présents à cette manifestation depuis le début (18 ans), depuis que cette tradition fut remise à l’honneur dans la ville d’Aix-en-Provence.

 

Le matin, un petit défilé mis en place devant l’Office du Tourisme nous a permis de rejoindre la Cathédrale Saint Sauveur. L’habituel renouvellement du voeu Martelly, qui rappelle la distribution de Calissons aux Aixois pour remercier la Vierge Marie suite à la fin de l’épidémie dévastatrice en Provence en 1630, fut lu par Madame Arlette Ollivier. Notre chorale la « Cantarello Sestiano » a pu chanter quelques chants dont le célèbre « Notre Père » en Provençal.

 

Ensuite, un « Passo-Carrièro » ou plutôt un  « Passo-Périphériquo » (un peu long donc…) avec les Calissonniers, groupes folkloriques et Guardians de Camargue transportant quelques Arlésiennes sur leurs beaux chevaux (sans la Reine qui devait initialement venir), nous a conduit à l’endroit prévu pour nous rassasier.

 

Retour à 14h en haut du Cours Mirabeau (au lieu de l’habituelle charmante et conviviale place des 4 Dauphins) pour danser sur la scène mise à notre disposition cette année devant la fontaine du Roi René.

La marché artisinal aidant, une foule s’est groupée devant le podium pour applaudir les danseurs et musiciens qui ne déméritaient pas sous un soleil de plomb.

 

Un nouveau défilé a amené tout ce petit monde en l’église Saint Jean de Malte pour la bénédiction des Calissons mais pas que… En effet étaient également à l’honneur 3 cloches qui, grâce à de généreux donateurs et la ville de Toulon, ont pu à nouveau prendre place en cette église. L’histoire nous raconte qu’elles avaient été « empruntées » en 1793 par le général Napoléon Bonaparte afin de les faire fondre et les canoniser pour le siège de la prise de Toulon. Devenu ensuite empereur des français, Napoléon Bonaparte oublia tout simplement de rembourser sa « dette d’honneur avec les Aixois ».

La réparation de cet oubli est donc accomplie avec la réalisation de ces cloches (les mauvaises langues diront qu’il y en avait plus de trois) qui ont pût être baptisées en grande pompe ce dimanche sur le parvis . S’en est suivie la traditionnelle bénédiction des Calissons à l’intérieur de l’église archi-bondée.

 

Un nouveau et dernier défilé emmena les acteurs de la fête sur la scène du Cours Mirabeau, s’en suivra les habituels discours et la distribution des Calissons à un public gourmand et bizarrement de plus en plus nombreux.

 

Après cette très longue journée de fête un grand pot de l’amitié a été offert

 

Rendez-vous l’année prochaine, premier dimanche de septembre, pour renouveler cette bien belle tradition aixoise !

Plus de photos sur Facebook/FarandoulaireSestian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *