En bref !
BENVENGUDO ! Prochainement : Veillée Calendale de l'association - Animation Provençale de Noël pour le Rotary Club d'Aix - Bravade Calendale - Animation Provençale de Noël pour l'Hôpital Roger Duquesne - Pastorale Maurel d'Aix - Marche des Rois d'Aix. Pour plus de renseignements : Menu Actualités et Agenda.
Photos

Le samedi 29 septembre 2012 a été un grand jour de fête. Notre association a  animé un mariage pas comme les autres.

La famille Iglesias était à l’honneur à La Ciotat où notre ancien musicien, Sébastien, a pu sceller son amour pour notre musicienne Marion.

Accueillis à la sortie de la cérémonie par une pluie de pétales sous les arceaux fleuris des Farandoulaire Sestian, les nòvi ont sauté la barre, symbole de leur entrée dans leur nouvelle vie, précédés par leur fille Théa, 3 mois et demi, dans son landau poussé par son parrain. En effet, le bébé venait également de se faire baptiser.

Les nouveaux mariés sont allés ensuite tenir le mât des cordelles pendant que les danseurs exécutaient leurs pas de danse et tissaient sur le mât le symbole de l’amour des deux époux, accompagnés par des tambourinaires pas comme les autres. En effet, c’étaient les deux frères du marié, d’anciens musiciens de notre groupe, ainsi que le témoin du marié, tambourinaire des Farandoulaire Sestian.

Après la traditionnelle photo de groupe sur l’esplanade de l’église face à la mer, la petite troupe a longé, en défilé et en musique, le port de La Ciotat. Direction la salle des fêtes pour le vin d’honneur.

Là, devant les mariés et l’ensemble des convives, les danses provençales se sont enchaînées jusqu’à ce que l’insolite s’en mêle. Et oui, les musiciens ont eu l’idée de donner aux mariés (qui avaient plus l’habitude d’être musiciens que spectateurs) leurs instruments et ils ont pu accompagner eux-mêmes les danses qui leur étaient offertes en l’honneur de leur propre mariage ! Un comble, mais surtout une grande première où les mariés ont fait le « boulot » sous les applaudissements des invités conquis par cette situation cocasse.

Un mariage plein de surprises, même si la pluie a essayé de jouer les trouble-fête.

Ouf ! on est passé à travers les gouttes, comme si ce mariage ramenait sans cesse le soleil.

« Osco e longo mai » aux nòvi et à leur pichouneto !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *